Skip Ribbon Commands Skip to main content

Trodat soutient un nouveau projet de protection climatique Gold Standard

Projet biomasse (sortie du charbon) à Soacha, Colombie

Une briqueterie familiale près de Bogotá lutte contre une des principales causes du changement climatique et offre en même temps de nombreuses opportunités de travail. Plus de 50 années de guerre civile en Colombie ont laissé des traces:

Des millions de réfugiés nationaux migrent vers les villes, où le chômage et les conflits sociaux augmentent. La fabrication de briques pour la construction de nouvelles habitations requiert de très grandes quantités d'énergie thermique qui est générée par la combustion du charbon.

En Colombie, qui est l'un des principaux exportateurs, le prix du charbon est extrêmement faible - et l'une des principales sources de CO2. En dépit des barrières financières, une petite briqueterie près de Bogotá a opté pour une alternative respectueuse du climat et a investi dans l'équipement de fours réduisant de 40 % la consommation de combustibles.

De plus, pour le chauffage des fours, l'entreprise passe du charbon à la biomasse telle que les déchets de bois et de papier. Une brique représente au total une réduction de 1 kg de CO2, une maison correspond à une économie de 1,5 tonnes. La part actuelle de 40 % de biomasse de l'usine va passer à 80 %. C’est pourquoi l'usine doit s'équiper de machines coûteuses pour broyer les matériaux combustibles.

Le financement de ce projet de protection climatique est essentiel pour atteindre cet objectif et le voir se poursuivre avec succès.

La briqueterie Ladrillera Santander se trouve dans la ville de Soacha qui est limitrophe de la capitale Bogotá et située dans la province de Cundinamarca.

Vous trouverez des informations et éléments complémentaires (photos, vidéos) sur le site Web de Climate Partner* sous le lien suivant : www.climate-project.com/1070

*Climate Partner est une entreprise indépendante qui conseille Trodat en matière de protection climatique.
SEP
26
2017